UN PAYS QUELQUE PART

Paroles : Jean-Paul SEVRES - Musique : Éric VINCENT

Mon pays ce sera
Là où tu seras bien
Là où je serai moi
Là où tu seras belle

Mon pays ce sera
Là où mes ritournelles
N'ont pas peur de mourir
Sans avoir dit pourquoi

Mon pays ce sera
Là où les fleurs du jour
Te naissent, poussent entre tes doigts
Et fleurissent à tes larmes

Mon pays ce sera
Une étoile sans armes
Un soleil sans regrets
Lorsque revient le froid

Mais je ne renie pas
Le lieu de ma naissance
Le ventre de ma mère
Et le lit fatigué
Non je ne renie pas
Le port de mon enfance
Où tout petit bateau
Il fallut accoster

Mon pays ce sera
Là où tout devient vrai
Là où tout devient beau
Où rien n'est monotone

Mon pays ce sera
Le pays de personne
Où plus rien n'est vendu
Et rien n'est acheté

Mais je ne renie pas
Le lieu de ma naissance
Le ventre de ma mère
Et le lit fatigué
Non je ne renie pas
Le port de mon enfance
Où tout petit bateau
Il fallut accoster

Mon pays ce serait
La terre tout entière
Si les fleurs n'étaient pas
Derrière des barbelés

Mon pays ce serait
Un monde sans frontière
Où l'homme n'a plus peur
Devant l'éternité

Mais je  ne renie pas
Le lieu de ma naissance
Le ventre de ma mère
Et le lit fatigué
Non je ne renie pas Le port de mon enfance
Où tout petit bateau
Il fallut accoster
Non je ne renie pas
Le port de mon enfance
Où peut-être un bateau
Viendra pour nous chercher

Écouter               iTunes                                                                        


Retour à la page Paroles                     Back to Lyrics                
Dernière modification/Last revised on 07/28/2017 by  - MADURA Paris